Philippe Cléro

"Avec Isabelle." J'ai des rides. Je me suis regardée dans le miroir et j'ai découvert que j'avais beaucoup de rides autour des yeux, de la bouche, sur le front. J'ai des rides parce que j'ai eu des amis, et nous avons ri, nous avons tellement ri, jusqu'aux larmes. Et j'ai connu l'amour qui m'a fait cligner les yeux de joie. J'ai des rides parce que j'ai eu des enfants, et je me suis inquiété pour eux depuis la conception, et j'ai souri à chacune de leurs nouvelles découvertes et j'ai passé des nuits à les bercer. Et puis j'ai pleuré. J'ai pleuré pour ceux que j'ai aimé et qui sont partis, pour peu de temps ou pour toujours ou sans savoir pourquoi. J'ai veillé, passé des heures d'insomnie pour des projets bien passés, mal passés, jamais partis, pour la fièvre des enfants, pour lire un livre. J'ai vu des endroits magnifiques, nouveaux, qui m'ont fait ouvrir la bouche étonnée, et revu les anciens endroits qui m'ont fait émouvoir. À l'intérieur de chaque sillon sur mon visage, sur mon corps, se cache mon histoire, les émotions que j'ai vécues, ma beauté la plus intime et si je supprime ceci, je m'effacerais.Chaque ride est une anecdote de ma vie, un battement de cœur, c'est l'album photo de mes souvenirs les plus importants...

Claudine

© Philippe Cléro. Tous droits réservés.